Dans la nuit du 12 au 13 novembre 2019, les Vénitiens ont retrouvé leur ville submergée par les eaux.

Les marées saisonnières, conjuguées aux changements climatiques, et une tempête qui s’est abattue sur la ville ont fait monter l'eau jusqu'à 1,87 mètre sur l'emblématique place Saint-Marc, du jamais vu depuis 1966. Deux personnes sont mortes sur l'Ile de Pellestrina, au sud de la lagune, et de nombreuses habitations se sont retrouvées inondées et des commerces détruits. Cet épisode «d'acqua alta» (de marée haute) exceptionnel a rappelé aux Vénitiens combien leur ville était vulnérable. Entre solutions pour sauver Venise, colère ou résignation des habitants, le destin d'une des plus belles villes du monde n'a jamais semblé aussi menacé.

 

«Montée des eaux: Venise peut-elle mourir?», un Grand reportage d'Éric Senanque.

(Rediffusion du 14 janvier 2020)