En Argentine, les péronistes Alberto Fernandez et Cristina Fernandez de Kirchner font leur retour à la Maison Rose.

 

L'ancien chef de cabinet des époux Kirchner : dans le Bureau du président, l'ancienne chef d'État : à la vice-présidence. Élus dès le premier tour, ils font face à un défi de taille : sortir le pays de la crise économique.Le peso a dégringolé cette année 2019. L'inflation dépasse les 50%... et plus d'une personne sur trois est pauvre. Dans ce contexte, l'équation est difficile aussi pour les nombreuses PME.

«Argentine : les petites et moyennes entreprises de Cordoba dans la tempête de la crise économique». Un Grand reportage de Pauline Gleize.

 

►Pour aller plus loinTrois questions à Marcos Cohen Arazi, économiste spécialiste des PME à l'Ieral, (l'Instituto de Estudios sobre la Realidad Argentina y Latinoamericana). Il analyse l'impact de la crise sur les petites et moyennes entreprises.