Grand reportage nous emmène aujourd’hui au Liban, sur les pas de réfugiés palestiniens. Ils sont officiellement près de 175 000 à vivre dans des camps, et sont les victimes à la fois de discriminations au Liban et de l’absence de solution politique sur la scène internationale, bien que l’ONU ait sanctionné le droit au retour des Palestiniens qui ont été chassés de leurs terres en 1948, lors de la création d’Israël, ainsi que de leurs descendants. S’il y a un domaine où se voient ces inégalités, c’est celui de la santé. Un cas avait bouleversé l’opinion, l’hiver dernier : la mort d’un petit enfant qui souffrait d’une tumeur, il n’avait pas pu être admis à temps dans une unité de soins intensifs. Au Liban, les Palestiniens dépendent de l’UNRWA, l’agence des Nations unies pour ces réfugiés de Palestine, et du Croissant-Rouge palestinien, pour avoir accès aux soins.. Mais, ces institutions sont sous pression financière. Se soigner ressemble souvent à un parcours du combattant.(Rediffusion du 4 juin 2019).