C’est la plus grande incarcération de masse du XXIème siècle : au Xinjiang dans l’extrême ouest de la Chine, près d’un million d’Ouïghours – une minorité turcophone et musulmane – sont détenus dans des camps de rééducation, selon l’ONU. Washington n’hésite plus à appeler ces centres entourés de barbelés des « camps de concentration », et estime que le nombre de détenus pourrait avoisiner les 3 millions. Au nom de la lutte antiterroriste, une véritable purge s’opère au Xinjiang, où la Chine a instauré un système de surveillance totalitaire pour contrôler les Ouïghours. Mais, la répression qui s’abat sur la région ne s’arrête pas aux frontières. Pékin traque la minorité aussi ailleurs dans le monde et jusqu’en France, où près d’un millier de Ouïghours se sont exilés. Harcèlement, menaces, disparitions : les Ouïghours de France vivent dans la peur. Un Grand reportage d’Heike Schmidt.