Saviez-vous que les agriculteurs français sont obligés d'acheter, chaque année, des semences inscrites dans un catalogue officiel ? Que ce catalogue est contrôlé par l'industrie semencière, avec la bénédiction de l'État ?

Que la commercialisation des semences dites paysannes, élaborées par les paysans eux-mêmes, est interdite ? En moins d'un siècle, 75% de la variété des cultures a disparu, selon les Nations unies... Mais, de la Bretagne aux Pyrénées, de plus en plus d'agriculteurs tentent d'échapper à ce diktat...Semences paysannes, semences industrielles : la graine de discorde. Un Grand reportage de David Baché.