En RDC, l’avortement clandestin fait des ravages. C’est même l’une des trois principales causes de mortalité maternelle dans le pays. En théorie, depuis 2018, l'accès à l’IVG s’est assoupli. Mais la réalité est tout autre. Un Grand reportage de Florence Morice.