En Inde, les élections générales sont terminées depuis ce dimanche 19 mai 2019, elles auront duré pas moins de six semaines. Résultats ce jeudi 23 mai : on saura enfin si Narendra Modi, le Premier ministre et chantre du nationalisme hindou, remporte un second mandat. En 2014, il avait battu très largement le parti du Congrès, un véritable raz-de-marée qui avait permis à son parti le BJP d’atteindre la majorité absolue à la Lok Sabah, la Chambre basse du Parlement. Ce qui lui a laissé les mains libres pour gouverner, avec comme résultat une importante division de la société indienne : division entre hindous, musulmans, Dalits (les anciens Intouchables)...