Les Argentins n’ont jamais bu si peu de vin. Le cinquième producteur mondial fait face à la plus faible consommation intérieure de son histoire. En moyenne, un Argentin boit aujourd’hui 18 litres de vin par an, en 2007 c’était 30…Une chute vertigineuse due en grande partie à la crise économique qui frappe l’Argentine, depuis l’an dernier (2018). Aujourd’hui, plus en difficulté que jamais, les producteurs de vin doivent adopter de nouvelles stratégies.«Le vin argentin face à une crise sans précédent», un Grand reportage de Aude Villiers-Moriamé.