Le Grand reportage du jour nous emmène au Burkina Faso. Le pays est la proie depuis deux ans environ d’attaques jihadistes à répétition dans le Nord et l’Est.

Ce à quoi il faut ajouter les violences commises par des groupes armés non identifiés, une criminalité qui explose, et des comportements de forces de défense et de sécurité pas toujours en accord avec le droit international. Un conflit qui monte en intensité, et qui a déjà provoqué la fuite de plus de 600 000 personnes. Des déplacés qui sont accueillis dans les villes, sur de petits sites, mais souvent aussi au sein de familles hôtes, elles-mêmes déjà démunies.

« Le calvaire des déplacés du Nord Burkina », c’est un Grand reportage signé Pierre Pinto.

(Rediffusion du 20 février 2020)

► À lire aussi : Burkina Faso: le patron du HCR, au chevet des déplacés internes à Kaya et Dori