Les manifestants ont fait plier Carrie Lam. La Première ministre de Hong Kong a retiré le projet de loi qui a attisé la colère des manifestants depuis trois mois. Un texte qui aurait permis l’extradition de suspects vers la Chine continentale. Mais ce geste suffira-t-il à calmer la colère des jeunes ? Car leurs revendications se sont élargies à mesure que les violences policières s’abattaient sur eux. Hong Kong, jeunesse rebelle, un grand reportage signé Aabla Jounaïdi.