Manger les tortues marines et en particulier la tortue-luth, aujourd’hui, c’est interdit.La tortue-luth fréquente tous les océans de la planète, mais sa survie est gravement menacée par le braconnage, les filets de pêche, la pollution et l'urbanisation du littoral. Elle figure sur la liste de l'UICN des espèces en voie de disparition. Mais en Guyane française, le Plan de Restauration Tortues Marines élaboré à partir de 2007, puis le Plan National d’Action Tortues Marines à partir de 2014, ont permis de voir les grandes et majestueuses tortues revenir pondre sur les plages de Guyane.Les pêcheurs ne mangent donc plus de tortues, bien au contraire, ils sont devenus des acteurs importants de leur protection.

«Guyane: une escale protégée pour les tortues marines», un Grand reportage d’Agnès Rougier, réalisé par Pierre Chaffanjon.