La Thaïlande, pays de taille modeste, avec 65 millions d’habitants, est pourtant le 5ème pollueur mondial des océans. Les Thaïlandais utilisent en moyenne 8 sacs plastique par jour et par personne. En plus, depuis que la Chine a interdit, en 2018, l’importation des déchets plastiques en provenance d’Europe et d’Amérique, des tonnes de poubelles sont arrivées dans la région. Aux portes des villes, des décharges monstres débordent. La faune marine se meurt. En réaction, un mouvement citoyen anti-plastique est en train d’émerger dans le pays. En première ligne de ce mouvement, on trouve la jeunesse et les moines bouddhistes. Pour ces derniers, la protection de l’environnement est aussi un devoir religieux.