L’Espagne vient d’élire un nouveau Parlement, et s’apprête à retourner aux urnes pour des élections régionales, municipales, et surtout européennes. La campagne de ces dernières semaines a essentiellement porté sur les thèmes privilégiés de l’extrême-droite espagnole, en particulier la loi contre la violence faite aux femmes, l’avortement, le féminisme. Dans un des pays les plus progressistes au monde, Vox le nouveau parti d’extrême-droite voulait remettre en question le droit des femmes. Les socialistes ont finalement remporté le scrutin, et Vox n’a obtenu que 10% des voix, loin du score qu’il espérait. La campagne a repris pour le scrutin du 26 mai 2019, avec une droite sévèrement ébranlée qui tente de recentrer son discours.

Diaporama