C'est une maladie qu'on a longtemps crue réservée « aux riches ». Mais, c'est de moins en moins le cas, le diabète peut frapper tout le monde et représente désormais une véritable menace pour la santé publique en Afrique. 300 000 personnes en sont mortes sur le continent en 2017, et l'Organisation mondiale de la santé estime que 41 millions de personnes y seront confrontées en 2045. La cause ? Principalement l'urbanisation, et le changement de mode de vie qu'elle entraîne, malbouffe, manque d'activité physique. Ajoutez à cela des systèmes de santé pas encore à la hauteur de la menace, et déjà certains parlent de bombe à retardement pour le continent, et encore plus pour l'Afrique de l'Ouest principalement concernée par le problème. RFI s'est donc rendu en Côte d'Ivoire, à Abidjan pour vous raconter cette histoire, celle des malades, de ceux qui les soignent, celle de ceux qui alertent la population...