Depuis 2011, plus de 350 000 personnes sont mortes en Syrie, dont au moins 15.000 dans les geôles du régime syrien. Les survivants eux, souhaitent que justice leur soit rendue. Et c’est souvent, depuis les pays de l’Union européenne que la riposte s’organise... depuis la Suède, l’Autriche, la France, la Suisse, les Pays-Bas, mais surtout l’Allemagne, seul pays à accepter d’instruire les plaintes contre les dignitaires du régime de Bachar el-Assad.