Qui sait que la Serbie a toujours un statut d’observateur auprès de l’Union africaine ? Le petit État des Balkans a su conserver une part de l’héritage diplomatique de la Yougoslavie de Tito. Membre fondateur du Mouvement des non-alignés, la Fédération socialiste fut à l’avant-garde de la solidarité avec les pays africains en lutte pour leur indépendance. Malgré sa disparition, elle jouit encore d’un grand prestige dans de nombreux pays de ce que l’on appelait autrefois le «Tiers-monde», même si, en Serbie, cette mémoire a été largement mise à l’encan par les régimes nationalistes successifs. À Belgrade, deux expositions sont venues rappeler, cet été 2017, que l’anticolonialisme et la solidarité internationale font partie de l’héritage yougoslave.
Quand la Yougoslavie se souvient de son passé africain, un Grand Reportage de Jean Arnault Dérens et Simon Rico.