En Europe, chaque année, des centaines de milliers de jeunes se retrouvent sous l'uniforme, appelés à défendre leur pays. Certains voient ce passage sous les drapeaux comme une contrainte, d'autres comme une opportunité, d'autres décident de prendre sur leur temps libre, en s'engageant dans la réserve.
En France, le président Emmanuel Macron souhaite qu'un service national universel (SNU) voit le jour. Pas question d'un retour du service militaire en vigueur dans le pays jusqu'en 1999, mais une sorte de « rite de passage » obligatoire pour une tranche d'âge donnée, soit environ 800 000 jeunes.
Dans quelques jours (première quinzaine de Mai) le rapport d'information sur le SNU devrait être remis au chef des armées. Leur action est-elle réellement utile à la défense de leur pays ? Enquête en Suisse, en France et en Norvège...
(Rediffusion du 24 avril 2018).