Le Yémen est en guerre depuis plus de trois ans. Bilan : 10 000 morts, 2 millions de déplacés qui manquent de tout. À l’origine de ce conflit : des rebelles chiites, les Houthis, qui se sont révoltés contre le pouvoir. Ils occupent aujourd’hui la moitié nord du pays, dont la capitale Sanaa. Les forces gouvernementales ont fait appel à une coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite, pour reconquérir le pays. L’Arabie saoudite frappe sans relâche les rebelles, mais aussi les civils. En attendant la libération de Sanaa, c’est Aden, la grande ville du sud, qui sert de capitale temporaire. Mais les autorités y sont quasi absentes, le président du pays Abd Rabbo Mansour Hadi est en exil à Ryad. La ville est en proie au désordre et à l’insécurité…
(Rediffusion du 13 avril 2018).