Il y a à peine plus de quatre mois, fin décembre 2017, le gouvernement irakien annonçait la fin de la guerre contre l'organisation Etat islamique. Une guerre débutée en 2014 et qui a fait des milliers de victimes et jusqu'à six millions de déplacés internes. L'Irak est aujourd'hui à reconstruire après des destructions immenses. Mais l'une des priorités ne fait aucun doute : l'éducation. Selon l'UNICEF, pendant ces années de conflits trois millions d'enfants ont vu leur scolarité interrompue. L'organisation onusienne alerte, une génération entière pourrait être sacrifiée. Dans la région de Falloujah, à l'ouest de Bagdad, reprise aux islamistes en 2016, les enfants ont commencé à retourner à l'école. Certains avaient fui la zone avec leur famille pour des camps de déplacés. D'autres ont dû rester dans des zones contrôlées par l'EI. Pour tous, retourner à l'école est un pas immense.
« Irak, après Daech le défi majeur de l'éducation », c'est le Grand Reportage de Nicolas Ropert.
(Rediffusion du 3 avril 2018).