Des champs et des forêts pour remplacer les murs aveugles et les barreaux de prison. Nichée au fond d’une vallée picarde dans le nord de la France, la ferme de Moyembrie accueille chaque année une cinquantaine de détenus en fin de peine, pour faciliter leur réinsertion. Cette structure unique en France leur propose un travail rémunéré : maraîchage, élevage de chèvres, fabrication de fromages… c’est un sas pour réapprendre la liberté.
Les détenus bénéficient aussi d’un logement, d’un accompagnement et d’une vie communautaire riche et exigeante. Entourés de salariés et bénévoles, ces hommes tentent de se reconstruire et de rebâtir un projet de vie.
(Rediffusion du 13 février 2018).