La Colombie est le deuxième pays au monde le plus affecté par les mines antipersonnel après l'Afghanistan. Le pays a débuté le déminage d'une partie de son territoire, dans le but d'être libre de ces explosifs en 2021. Après 53 ans de conflits, on estime que la majorité des municipalités du pays sont concernées. On compte plus de 11 100 personnes victimes. Parmi les ONG qui s’activent, il y a Handicap International présente en Colombie depuis 1985. Elle a lancé en février 2017 ses opérations de déminage dans trois anciens bastions des FARC, les départements du Cauca, du Meta et de Caquetá. Les opérations doivent durer cinq ans. Nos correspondantes Najet Benrabaa et Sarah Nabli se sont rendues dans le département du Meta, l'un des plus affectés par la présence de mines.
(Rediffusion du 18 janvier 2018)