A Stockholm, comme dans toutes les villes situées autour du 60ème parallèle et au-delà, laisser passer l’hiver n’est pas une mince affaire. Comment survivre aux longues nuits de décembre et janvier ? Avec quelques heures de soleil par mois, les habitants de la capitale suédoise se posent tous les ans la question. Voyages sous les tropiques, thérapie lumineuse, sport… Ils rivalisent d’imagination pour échapper à l’obscurité nordique et à sa manifestation la plus grave, la dépression hivernale.
(Rediffusion du 16 janvier 2018).