Aujourd’hui nous partons pour Ciudad Juarez, une ville à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, tristement connue pour les assassinats et les disparitions de femmes et d’hommes. La violence y était quotidienne, durant le mandat du président mexicain Felipe Calderón, entre 2006 et 2012, alors que l’armée était déployée pour combattre le crime organisé et le trafic de drogue. Des centaines d’assassinats et de disparitions ont été répertoriés. Très peu ont été élucidés. La situation s’était calmée, mais ces derniers mois, le nombre d’assassinats est remonté en flèche. La ville gangrénée par les trafics, le crime organisé et la corruption tente de faire oublier cette violence, avec ses usines d’assemblages high tech : des pôles d’attraction pour les multinationales, malgré la mise en cause de l’accord de libre-échange que veut imposer le président américain Donald Trump. Reportage à Ciudad Juarez, Véronique Gaymard.