Il y a 50 ans tout juste, au terme d’un conflit éclair – la guerre des Six-Jours, Israël prenait le contrôle des Territoires Palestiniens. Depuis, le pays occupe toujours la Cisjordanie et Jérusalem-Est, et impose un contrôle militaire à ces territoires.
Fin mai 2017, le gouvernement israélien a décidé d’agrandir et moderniser un certain nombre de ses points de contrôle militaires. Il s’est engagé aussi à laisser la frontière entre les Territoires Palestiniens et la Jordanie ouverte 24 heures sur 24. Des mesures qui, de son point de vue, visent à améliorer la situation économique palestinienne. Car ce conflit qui dure pèse lourdement sur l’activité des Territoires Palestiniens.
(Rediffusion du 8 juin 2017).