Après 6 ans de guerre, près de 5 millions de Syriens ont fui leur pays. La Turquie en abrite plus de 3 millions : 2 900 000 sont officiellement enregistrés auprès des autorités, d’autres ne se sont jamais déclarés…par peur, manque de moyens, ou parce qu'ils espèrent juste y transiter.
Parmi eux, près de la moitié sont des enfants, selon l’Unicef. Comme leurs parents, ils peuvent bénéficier d’un statut d’invités temporaires, placés sous protection de l’Etat turc, mais ils ne possèdent pas tous des papiers prouvant réellement leur nationalité. La perspective d’une paix en Syrie étant encore lointaine, prouver leur nationalité reste un combat…
(Rediffusion du 3 mai 2017).