La Chine s'attend à un chiffre de croissance de 6,5%. Jamais depuis 1990, la performance économique n'a été si faible. Cet essoufflement touche aussi la province du Guangdong, dans le delta de la rivière des Perles de plein fouet. Guangdong, l'usine du monde et plaque tournante du commerce extérieur, des machines à laver en passant par les baskets et les sacs en faux cuir. Ici, les usines fabriquent tout à destination du monde entier. C'est là dans la capitale Canton, et plus précisément dans le quartier de Xiaobei, que des dizaines de milliers d'Africains ont élu domicile, à la fin des années 90, attirés par le miracle chinois, mais aujourd'hui les problèmes s'accumulent pour ces hommes d'affaires. Le prix de la marchandise a augmenté, le dollar comme principale monnaie d'échange est devenu trop cher et il est de plus en plus difficile d'obtenir un visa. A Xiaobei, surnommée la petite Afrique, beaucoup de commerçants plient bagage.