Plus de deux mois se sont écoulés depuis la reprise d’Alep-Est, par les forces du régime syrien. Et malgré des conditions de vie très difficiles, ce sont plusieurs milliers de déplacés qui ont commencé à revenir dans des quartiers dévastés par la guerre. Sans eau, sans électricité, ces habitants se débrouillent comme ils peuvent, pour tenter de vivre au milieu des ruines. Certains reviennent après avoir quitté Alep-Est, durant plusieurs années. D’autres n’auront fui la ville que durant quelques semaines. Mais, tous dépendent de l’aide humanitaire pour survivre.
(Rediffusion du 2 mars 2017)