On ne sait pas combien ils sont, sans doute plusieurs milliers d’Ougandais à travailler pour des compagnies de sécurité privée. Ils sont souvent appelés « mercenaires ». Ils sont en charge de la sécurité d’ambassades, d’hôpitaux ou de bases militaires comme en Afghanistan, ou en Irak. La plupart sont de simples agents de sécurité privés, d’autres sont de vrais mercenaires, se battant sans mission officielle pour des entreprises troubles. Loin de chez eux, ils ont fait le choix de partir pour aider financièrement leurs familles. Partir pour tenter sa chance, partir pour avoir une vie meilleure…