Comment reconstruire une société divisée par des années de violence ? La question est aujourd’hui incontournable en Irak. En 2014, l’organisation Etat islamique avait profité des tensions profondes entre les différentes communautés irakiennes pour prendre le contrôle d’une partie du territoire. Le groupe terroriste a ensuite tué nombre de yézidis et chrétiens, minorités particulièrement présentes au nord de l’Irak.
Avant Daech, les musulmans sunnites se sentaient oppressés par le gouvernement majoritairement chiite, aujourd’hui les yézidis et chrétiens se méfient des arabes sunnites, alors que la tension ne fait que grandir entre le gouvernement central et le gouvernement du Kurdistan irakien. Pour éviter que le pays ne sombre dans un nouveau chaos, les étudiants de l’Université de Mossoul déplacée à Kirkouk, tentent de créer une nouvelle société d’échanges.