Depuis le 23 avril 2017, Conakry est la capitale mondiale du Livre. Chaque année, l’Unesco, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, nomme une ville qui s’engage à promouvoir la lecture. Après Alexandrie en Egypte et Port Harcourt au Nigeria, Conakry est la 3ème ville africaine à être désignée. Pourtant, dans un pays où 60 % de la population ne sait, ni lire, ni écrire, le livre n’est pas un objet convoité. Lire s’avère parfois être un véritable parcours du combattant. Découvrir, feuilleter, diffuser et conserver : le livre et la lecture en Guinée.