A un an de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, les pêcheurs normands qui font face aux côtes anglaises craignent un Brexit dur qui couperait la Manche en deux. La pêche a été le fer de lance des pro-Brexit. Les pêcheurs britanniques ont remonté la Tamise avec leur flotte, et ils ont massivement voté en faveur du Brexit. Un an plus tard, l’enthousiasme est un peu retombé, mais de l’autre côté de la Manche à Port-en-Bessin, le Brexit est encore vécu comme une sérieuse menace.
Reportage à Port-en-Bessin, premier port de pêche de Normandie.