À Ivry-sur-Seine, en banlieue parisienne, un centre d’hébergement d’urgence géré par l’association Emmaüs Solidarité accueille, depuis janvier 2017, quatre cents personnes quotidiennement. Des mères et des pères qui ont fui leur pays avec leurs enfants pour demander l’asile en France. C’est pour ces derniers que l’Éducation nationale a ouvert une école dans le centre même. Un lieu de passage pour ces enfants, le temps que la situation de leur famille se régularise, où ils y apprennent le français. Mais surtout où ils acquièrent les clés qui leur permettront un jour d’intégrer une classe ordinaire.