En Afrique du Sud, après trois saisons particulièrement arides, la ville du Cap fait face à sa plus grave sécheresse en un siècle. Les réserves d’eau sont particulièrement basses, et si elles atteignent moins de 13,5 % de leurs capacités, la municipalité sera obligée de couper l’eau publique. C’est ce qu’on a surnommé le « Day Zero », le « Jour Zéro », quand les habitants devront s’approvisionner auprès de 200 points d’eau, où le précieux liquide sera rationné à 25L par jour et par personne. Pour l’heure, le jour Zéro a été repoussé à la mi-juillet, après le début de la saison des pluies. Un soulagement à court terme, mais le changement climatique force les habitants de la région à changer leurs habitudes, et à revoir complètement leur rapport à l’eau.