La Bolivie est une terre multiculturelle, une terre indigène où se mélangent les cultures et les traditions : quechua, aymara, guarani, guarayo… Le président Evo Morales a même changé le nom du pays à son arrivée, en « Etat plurinational de Bolivie ». Mais il est une communauté que l’on a oubliée dans le pays andin : la communauté juive. Si aujourd’hui, ils ne sont que quelques centaines, les juifs ont été plusieurs milliers en Bolivie. Mais, la communauté se réduit chaque jour un peu plus, et il est bien difficile de vivre sa « judéité » dans ce pays. La communauté juive, les oubliés de Bolivie, un grand reportage d’Alice Campaignolle.