Depuis la fin novembre 2016, l’est de la République centrafricaine est à nouveau un champ de bataille. Plusieurs factions issues de l’ex-Seleka s’affrontent. Le FPRC, de Noureddine Adam et Abdoulaye Hissène, allié au MPC et au RPRC, regroupés au sein d’une coalition, affrontent l’UPC d’Ali Darass. Les combats ont commencé à Bria, le 26 novembre 2016. Puis, se sont déplacés vers le sud-ouest en direction de Bambari, fief de l’UPC. La ville, chef lieu de la préfecture de la Ouaka, a failli tomber aux mains de la coalition en février 2017, mais la Minusca qui craint par-dessus tout une bataille dans Bambari s’est interposée. Aujourd’hui, Bambari semble hors d’atteinte pour la coalition, mais les affrontements se poursuivent dans toute la région. Un conflit qui revêt des enjeux économiques, politiques, territoriaux mais aussi ethniques. La bataille de la Ouaka, un Grand Reportage de Pierre Pinto.