Depuis des années, le dictateur nord-coréen Kim Jong-un donne des sueurs froides non seulement aux Sud-Coréens, mais aussi à ses voisins chinois. Ils ne sont pas prêts d’oublier les séismes provoqués par les six tirs de missiles réalisés sur le site de Punggye-ri, plus proche des provinces du nord-est de la Chine que de Séoul. Les habitants de la province de Jilin vivent aux avant-postes des menaces de Kim, mais aussi des sanctions de l’ONU. La Chine, alliée traditionnelle de la Corée du Nord et responsable de 90% des échanges avec le pays plus isolé du monde, assure appliquer à la lettre l’embargo contre Pyongyang. Mais tient-elle sa promesse ? Et comment les habitants voient-ils l’offensive de charme de Kim Jong-un qui promet la dénucléarisation de la péninsule et qui accueille mercredi 2 mai le chef de la diplomatie chinoise, pour la première fois depuis onze ans ? Sont-ils prêts à faire confiance au tonitruant dictateur ? Grand Reportage le long de la frontière de 1 400 kilomètres qui sépare la Chine de la Corée du Nord, avec Heike Schmidt.