C’est un plan de grande envergure que le gouvernement israélien a annoncé, le 24 janvier 2017. Il veut faire avancer les projets de construction de 2 500 logements dans les colonies de Cisjordanie. Une annonce qui s’ajoute au projet de construction de plus de 600 autres appartements à Jérusalem approuvé le dimanche 22 janvier 2017.
Deux projets condamnés par les Palestiniens pour qui la colonisation est un obstacle à la paix. Un avis partagé par le Conseil de sécurité de l’ONU, le 23 décembre dernier. Il a adopté une résolution réclamant « la fin totale et complète de la colonisation », s’inquiétant de voir disparaître la possibilité de créer un Etat palestinien aux côtés d’Israël. A Jérusalem, que les deux parties revendiquent comme capitale, plus de 230 000 Israéliens vivent au-delà de la frontière de 1967, celle qui reste internationalement reconnue. Alors peut-on toujours envisager un partage de la ville dans le cadre d’un éventuel accord de paix ?
(Rediffusion du 26 janvier 2017)