Tous les jours, 300 Honduriens quittent leur pays à la recherche d’une vie meilleure en direction des Etats-Unis. Certains font le choix de partir en groupe – les fameuses caravanes – pour éviter les dangers qui les attendent sur la route. Pour comprendre ce flux migratoire, RFI vous propose deux grands reportages. Le premier est consacré à la violence généralisée qui gangrène le Honduras. Ce pays situé en Amérique centrale, est l’un des plus dangereux au monde, en raison notamment de l’activité des maras, les gangs qui contrôlent surtout les zones urbaines. Leur principale source de financement : l’extorsion, le racket de la population. Les Honduriens l’appellent le «pisto », ou l’impôt de guerre. Un modèle économique mafieux qui profite, aussi, aux autorités.
« Honduras : vivre là où règnent les gangs », un Grand reportage de Marie Normand dans la région de San Pedro Sula, capitale économique et ville la plus meurtrière du pays.