Grand Reportage vous emmène aujourd’hui en Guinée. Ou plutôt dans les méandres de la mémoire guinéenne. Une mémoire meurtrie par les nombreux épisodes de violences politiques qui ont émaillé l’histoire du pays, depuis son indépendance en 1958. Sous le régime d’Ahmed Sékou Touré d’abord, mais aussi plus tard sous Lansana Conté, ou encore Dadis Camara, et jusqu’à aujourd’hui. Quel rapport les Guinéens entretiennent-ils avec cette histoire violente et controversée ? Quelle trace a-t-elle laissée dans la société ?