Elles sont près de 660 000 dans le monde, réparties sur tous les continents. La plupart vivent au service des plus pauvres ou dans des communautés contemplatives. D'autres sont envoyées à Rome par leurs congrégations où elles se mettent au service d'un monde hiérarchique masculin, souvent dans le plus grand secret. Nombre de ces femmes qui ont choisi de consacrer leur vie à Dieu se retrouvent alors dans une spirale aux limites de l'esclavagisme, un fléau qui touche jusqu'à l'intérieur du Vatican. Aujourd'hui, ces soeurs commencent à donner de la voix devant de nombreuses formes d'exploitation qu'elles subissent.