Skier ça donne la pêche, mais une station du ski consomme aussi beaucoup d'énergie : à la consommation des remontées mécaniques, s'ajoute celle nécessaire pour la production de neige de culture... et il en faut de plus en plus au fur et à mesure que les températures augmentent, en raison du réchauffement planétaire. Pour participer à la lutte contre le changement climatique, certaines stations françaises se mettent à produire des énergies renouvelables. Ainsi, Risoul, dans les Hautes-Alpes a été la première station de ski française à équiper les toits de gares de télésièges de panneaux photovoltaïques. La station lance aussi le projet d'une ferme photovoltaïque en altitude... là aussi, c'est une première au niveau européen. Risoul produirait ainsi plus qu'elle ne consomme. Et le domaine skiable de Serre Chevalier est, lui, le premier à miser sur trois types d'énergies renouvelables, celle du vent, du soleil et de l'eau. A terme, Serre chevalier compte - grâce à ces énergies - produire un tiers de ce qu'elle consomme. Des montagnes d'énergie : les stations de ski françaises qui produisent des énergies renouvelables, un Grand reportage de Christine Siebert.

Diaporama