Les Etats-Unis commémorent aujourd’hui l’assassinat de Martin Luther King. Il y a tout juste cinquante le pasteur à la tête du mouvement pour les droits civiques était assassiné à Memphis. Un demi-siècle plus tard, la ségrégation est un souvenir du passé, mais la communauté afro-américaine reste marquée par un sentiment d’injustice et une réalité : la violence policière s’abat plus souvent sur les jeunes Noirs et la communauté est très affectée par la pauvreté. Cependant, depuis le passage de Barack Obama à la Maison Blanche, la jeunesse afro-américaine sait que tout est possible. Etre Noir à Washington : la violence du ghetto n’empêche pas le rêve américain, c’est un grand reportage d’Anne Corpet dans le quartier sud est de la capitale fédérale.