Après l'acier et l'aluminium de l'Union européenne frappés de surtaxes, les Etats-Unis vont-ils ouvrir un nouveau front contre la Politique agricole commune ?
C'est en tout cas la crainte des acteurs de l'olive en Espagne. Pourquoi les olives espagnoles ? Eh bien, parce que depuis le début de l'année 2018, Washington a imposé des surtaxes, confirmé le 13 juin 2018, à ce produit agricole qui connaît un gros succès au pays de l'Oncle Sam. A l'origine, la plainte de producteurs d'olives noires californiens qui accusent leurs concurrents européens de dumping parce que les agriculteurs espagnols bénéficient d'aides directes de Bruxelles.
 
RFI est allé à la rencontre des acteurs de cette crise de l'olive espagnole soumis au régime des mesures protectionnistes américaines.