Souvent appelée la « maladie de la pauvreté », la tuberculose fait encore et toujours des ravages dans de nombreux pays d’Amérique Latine, dont le Pérou. Dans le quartier pauvre de Carabayllo, au nord de Lima, la capitale, une ONG obtient pourtant des résultats spectaculaires dans la lutte contre la tuberculose, grâce à une approche globale, non seulement médicale, mais également sociale et économique. Cette ONG, c’est Partners in Health ou Partenaires en Santé, fondée en 1987 par des professeurs de l’Ecole de Médecine de Harvard à Boston. D’abord axée sur la lutte contre le Sida à Haïti, cette ONG est aujourd’hui présente dans de nombreux pays du globe avec toujours la même approche globale. A Lima, elle gère plus de 11 centres de santé et des dizaines de volontaires, avec un seul objectif : en terminer avec la tuberculose, et notamment la tuberculose résistante aux antibiotiques.