Deux ans après la marée verte du parti progressiste de Tsai Ing-wen, le Kuomingdang est sorti grand vainqueur des élections locales du week-end dernier. Un scrutin qui a encore renforcé le clivage entre les partisans d’un rapprochement avec la Chine voisine et ceux qui entendent, au contraire, conserver un modèle de société différent du régime chinois.