En Centrafrique, au cœur d'un conflit qui dure depuis maintenant plus de quatre ans, et où 80% du territoire demeure occupé par les groupes armés, l'ONU autant que les ONG internationales peinent à ramener la paix dans le pays. Surtout, ils font ce qu'ils peuvent. A l'inverse de la dynamique d'urgence réelle dont a besoin la RCA, le mouvement ATD Quart monde a décidé de miser sur le temps long du développement. Depuis 2016, une douzaine de bénévoles ont bénéficié d'une formation pour devenir médiateurs sociaux et culturels à Bangui. Alors si en Europe, ce métier est reconnu depuis longtemps, en Centrafrique, c'est une nouveauté. Nouveauté cependant bien ancrée dans la tradition locale. Avec toujours ce leitmotiv du mouvement : combattre la pauvreté dans la dignité. Un reportage d'Edouard Dropsy.