Avec l’élection de Jair Bolsonaro, le nouveau président d’extrême-droite, une vague conservatrice a emporté le Brésil. Le Congrès est aujourd’hui sous le contrôle des évangéliques, ces chrétiens conservateurs, et des militaires, dont la place dans le gouvernement sera déterminante. L’emprise des religieux et de l’armée sur le Brésil est inédite, centrée autour des valeurs traditionnelles de la famille et de la patrie, de l’ordre et de la discipline.