Suite de notre série de Grands reportages consacrés aux principaux candidats à l'élection présidentielle en France. Aujourd'hui, Benoît Hamon, l'homme que personne n'attendait dans cette campagne ; «Petit Ben», c'est son surnom chez les socialistes. Il est sorti largement victorieux de la primaire à gauche. 58 % face à l'ex-Premier ministre Manuel Valls. Déclaré le tout premier pour participer aux primaires, en plein de mois d'août 2016, parti donc le premier, l'ex-ministre de l'Education national est en campagne depuis des mois. Fatigué, le frondeur a surtout bien du mal à s'imposer et d'abord, au sein de sa propre famille politique.