Le Vatican organise une conférence sur les viols et agressions sexuelles commis au sein du clergé. Aux Etats-Unis, le scandale a particulièrement touché la Pennsylvanie. Selon le rapport d’un grand jury rendu public l’été 2018, 301 prêtres se sont rendus coupables d’agressions sexuelles, au cours des 70 dernières années. Au moins mille victimes ont été recensées, mais beaucoup se terrent encore dans le silence. Pendant des décennies, les diocèses de l’Etat ont dissimulé les preuves de ces crimes dans des archives secrètes, organisé le transfert des prêtres accusés d’agressions de paroisse en paroisse, afin d’éviter les poursuites. Aujourd’hui, les victimes réclament justice.
«Agressions sexuelles, le terrible péché de l’église catholique», un Grand reportage en Pennsylvanie, signé Anne Corpet.
 
→ Pour lire l'article d'Anne Corpet : cliquez ici
 
DIAPORAMA