Quelle énergie pour demain ? En tout cas, il faut arrêter d'exploiter les énergies fossiles dans un avenir proche pour sauver le climat, le dernier rapport des experts climat de l'ONU rappelle cette urgence. Ce sont donc de nouvelles énergies - celle du soleil, de l'eau, du vent, la géothermie ou d'autres sources encore à l'état d'expérimentation, qui ont vocation de remplacer les vielles énergies. La France s'est fixé l'objectif de 32% d'énergies renouvelables, d'ici 2030, dans la loi de la transition énergétique. Mais, pour l'instant, ça bloque quelque part à mi-chemin... L'opinion est pourtant favorable, le récent débat public sur la PPE, Programmation pluriannuelle de l’énergie l'a encore une fois prouvé : les Français considèrent le développement des énergies renouvelables comme une priorité. Le gouvernement doit présenter très prochainement les grandes lignes de cette fameuse PPE. En attendant, nous posons la question : jusqu'où peut-on aller avec les nouvelles énergies ? Pourra-t-on un jour complètement se passer des vieilles énergies ?
«100% d'énergies renouvelables, est-ce possible ?», un Grand Reportage de Christine Siebert.
Liens :
- Les exemples de refuges autonomes en énergie dans les Hautes-Alpes
→ Le site de Refuge de Laval
→ Chalet-refuge de Chamoissière
- Les centrales villageoises
Des infos sur l’énergie osmotique et la start-up qui s’inspire des travaux de Lydéric Bocquet, chercheur en physique à l’ENS Paris
→ Le site
→ L’association négaWatt.